Embarquez sur la plus grande cascade de tyroliennes d’Europe et faites une balade insolite à Caille.

Indépendante, Mathilde, 8 ans, va de cascade en cascade Photo J.D.

 

Invitation à une balade pas comme les autres, sur le site de la Moulière. Petits et grands peuvent s’essayer à la cascade de tyroliennes inaugurée avant-hier. Sensations garanties
Prendre le départ de la cascade de tyroliennes d’Arbre et aventure, c’est s’assurer de faire une balade pas ordinaire dans les arbres. On va de pin en pin en se laissant glisser sur pas moins de 45 tyroliennes, un circuit comportant aussi 23 passerelles et ponts en filets suspendus.
La balade commence par une initiation au Q.G. d’Arbre et aventure. Pas de départ sans avoir compris la gestion des deux mousquetons qui vont être les seuls à manipuler du début à la fin. Et rien de plus simple, grâce au système de sécurité, ils passeront de câble en câble en toute sécurité jusqu’à la sortie, sans jamais s’ouvrir en même temps et un guide est là pour veiller.

Un paysage grandiose

Après l’initiation, direction le télésiège. La montée est comprise dans le prix du parcours. Le sommet est atteint en peu de temps et le paysage est grandiose.
Sous le sommet de l’Audibergue, la véritable aventure dans les arbres commence. On est prévenu, on est en partance pour au moins 2h30 de bonheur, 1h20 à 2h pour les rapides. Mais on a le droit de savourer l’instant, prendre un grand bol d’air, faire des selfies, s’en mettre plein les mirettes en regardant le panorama sur la passerelle d’observation à mi-course.
On est sur les bords de la montagne. En dessous, en plongée directe c’est la route Napoléon à Escragnolles, au loin à gauche la mer, Cannes et les îles de Lérins, au centre l’Estérel et plus à droite le golfe de Saint-Tropez. Tout ça, perché à une hauteur de 8 à 15 m au-dessus du sol. Dans la forêt.
Au sol, c’est un tapis, très vert, jonché de fleurs, dont des coucous et orchidées sauvages. Les tyroliennes zigzaguent entre les arbres. Juste en dessous les vététistes se paient des descentes magnifiques.
Ils sont moins bruyants sur leurs tremplins vertigineux que ceux qui s’élancent la-haut sur leur fil. A croire que l’ivresse des cimes les gagnent.

Accessible à tous

La descente se termine par une grande tyrolienne de 200 m pour rejoindre le site d’accueil d’Arbre et aventure. Mais ce n’est pas fini. Pour ceux qui en veulent encore, la direction a rajouté un plus à cette cascade de tyroliennes et pas des moindres : l’accès à la grande tyrolienne de 500 mètres.
Cette balade n’est pas fatigante, vraiment physiquement accessible à tous dès que l’on a 8 ans et que l’on mesure 1,30m. Elle offre aussi la possibilité de s’arrêter en cours de route, dans plusieurs échappatoires.
Petit conseil utile, ne pas venir en espadrille, mais chaussé de chaussures sports fermées et attachées.

 

La plus grande cascade de tyroliennes d’Europe

Photo J.D.

 

La cascade de tyroliennes de la Moulière est unique en Europe, avec ses 45 tyroliennes et 23 passerelles en bois et ponts en filets.
Elle a été réalisable grâce à trois conditions: le peu de dénivelé du site (250 m), des arbres immenses et un télésiège.
Peu d’endroits ont cette particularité.
La cascade a été construite en deux mois par trois équipes de cordistes. Il a fallu 2,3 kilomètres de câbles et 8.800 serre-câbles.
Elle a été réalisée par la société de construction Arbre et aventure de Pierre Sicard, maître en matière de constructions de ce type.
Il en est à sa 280 ème réalisation en France et dans le monde.
Alix Sicard, sa fille, exploite le parcours aventure de la Moulière.

Fermer le menu